Surmontez l’augmentation des coûts d’énergie avec l’autoconsommation solaire

Marre de voir vos coûts d’électricité en augmentation sans cesse ? Sensible à l’écologie et soucieux de réduire votre empreinte environnementale en participant à la transition énergétique ? Vous souhaitez explorer les possibilités de produire et de consommer votre propre électricité ? Si tel est votre cas, cette publication est spécialement conçue pour vous ! Plongez dans le monde de l’autoconsommation solaire pour une économie d’énergie ! Découvrez les avantages de l’énergie solaire et apprenez comment en tirer le meilleur parti !

Le concept de l’autoconsommation solaire

L’autoconsommation solaire implique l’utilisation locale de l’électricité verte produite par des panneaux solaires pour répondre aux besoins énergétiques internes. Deux notions clés sont souvent confondues et sont à considérer : 

  • Le taux d’autoconsommation (part de l’électricité locale consommée)
  • Le taux de production (part de la consommation couverte par les panneaux solaires)

Cette confusion peut avoir des implications lors du dimensionnement des installations solaires. Depuis cette page, vous allez avoir un aperçu des solutions avec les panneaux solaires.

Le mécanisme de l’autoconsommation solaire avec les panneaux solaires

Pour l’autoproduction et l’autoconsommation d’électricité solaire, vous aurez besoin de panneaux solaires pour capturer la lumière du soleil, d’un onduleur pour convertir le courant continu en courant alternatif et d’un compteur pour mesurer la production et la consommation d’électricité. 

Le choix des équipements dépend de la puissance, du budget, de l’espace, du rendement des panneaux, des conditions climatiques et du régime d’autoconsommation. Le rendement des panneaux solaires, allant de 6 % à 24 % selon la technologie utilisée est essentiel et dépend de la qualité, de la configuration et du type de panneau solaire (silicium monocristallin, polycristallin, amorphe).

Les diverses formes d’autoconsommation solaire

Il existe différentes formes d’autoconsommation solaire. L’autoconsommation totale utilise toute l’électricité solaire produite sans nécessiter d’installations spécifiques. En revanche, l’autoconsommation partielle permet au ménage de consommer une partie de l’électricité solaire tout en gérant le surplus par injection dans le réseau ou stockage. Le choix entre ces deux options dépend du budget, du potentiel de production et des habitudes de consommation.

De plus, l’autoconsommation peut être individuelle, où l’électricité est produite et consommée dans un seul logement ou collective. L’installation solaire est partagée entre plusieurs logements pour mutualiser les coûts et les avantages. Chacune de ces options offre des avantages spécifiques en fonction des besoins et du budget de chacun.

Les raisons d’opter pour l’autoconsommation solaire

L’autoconsommation solaire offre des avantages économiques et environnementaux significatifs. En adoptant cette approche, vous réduisez considérablement votre facture d’électricité et accroissez votre autonomie énergétique. En outre, contribuez à la réduction de l’empreinte carbone. 

De plus, une installation solaire valorise votre patrimoine en renforçant l’attrait de votre propriété. En France, l’autoconsommation solaire avec revente de surplus est soutenue par des incitatifs gouvernementaux tels que la prime à l’autoconsommation et l’obligation d’achat. Cela génère des revenus supplémentaires sur plusieurs années. Opter pour cette solution allie rentabilité financière et engagement en faveur de sources d’énergie plus durables.